Le noligraph & Sibelius 7

Je suis ravi de lire les nouvelles fonctions de Sibelius 7, mais je suis également très excité car je viens de recevoir mon premier noligraph !

Fonctions alléchantes de Sibelius 7

Et bien, je suis assez satisfait surtout avec deux fonctions dans Sibelius 7 qui en font un programme plus professionnel.

  • Tout d'abord, il peut maintenant importer et exporter des fichiers Music XML. Cela semble être une mise à jour mineure, mais pour beaucoup d'utilisateurs cela en sera une très utile, et c'est logique que l'un des meilleurs en notation musicale soit capable de communiquer facilement avec beaucoup de formats, spécialement les plus ouverts.
  • Ensuite, j'adore voir la possibilité d'importer de façon native les fichiers graphiques SVG dans Sibelius. Cela veut dire que l'on peut maintenant générer un pdf depuis Sibelius incluant la qualité vectorielle complète de graphiques, par exemple générés avec Adobe Illustrator ou d'autres outils similaires. Ce n'est pas une fonction anodine, mais plutôt une prouvant que Avid n'a pas oublié les notateurs de musique après avoir intégré Sibelius dans leurs équipes.

Mais qu'est-ce qu'un noligraph?

Le noligraph m'a été présenté pour la première fois par le compositeur Julian Anderson pendant ma première année au département de musique de Harvard. Mais c'est seulement il y a une dizaine de jours que j'en ai commandé un. Broekmans & Van Poppel et Thomann sont deux distributeurs internationaux.

Le papier n'est pas mort, tout au moins pour moi : je prends fréquemment des notes et dessine des mind maps sur de bons vrais bloc-notes. Je vous dirai si j'utilise mon noligraph dans le train, l'avion, ou le bus : j'aime ce nouvel outil, mais nous verrons combien de musique nouvelle je vais écrire avec !

Commentaires

  1. De mon côté, j'utilise Finale, et c'est une horreur de stupidité. Je n'ai que de bons échos sur Sibelius.
    Le noligraph, je découvre.
    Bravo pour ce blog comme on en trouve peu de nos jours !

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour le commentaire,
    J'ai personnellement utilisé Sibelius (3 et 4), puis Finale (2009 et 2010), puis Sibelius (6), pour différents travaux, y compris des travaux de copie de parties séparées et de gravure de conducteur pour un compositeur américain.
    Aujourd'hui, je recommande Sibelius pour les possibilités de contrôle sur certains détails typographiques, mais aussi pour l'éducation : le logiciel est puissant, tout en restant relativement simple pour les débutants... Peut-être que Finale va s'améliorer, mais le coeur du programme n'a pas changé depuis plusieurs années.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Compositeurs, publiez vos partitions !

Composer pour le Sampo