De Ayler à Sclavis

Steve Grismore est un guitariste exceptionnel : he peut tout jouer et est toujours partant pour une nouvelle aventure (comme lorsque nous avons créé la pièce Guitar School avec le Laptop Orchestra à l'Université d'Iowa). Il a récemment publié Better Times (Are A Comin'), un nouvel album en trio dédié à la musique d'Ornette Coleman.

Steve m'a invité à donner une présentation ce vendredi lors du séminaire de Jazz. J'ai décider de parler de Maurice Merle, du Workshop de Lyon, et en un certain sens, des liens entre Albert Ayler et Louis Sclavis. Je suis super content : j'ai reçu aujourd'hui même la collection de CDs du 50e anniversaire du Workshop de Lyon.

Les CDs que je vais jouer lors du séminaire:


Nous allons aussi jouer un peu de musique en direct avec Jim Dreier (batterie) et Will Yager (contrebasse) : Chant Bien Fatal sera le morceau (bien sûr ?)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Compositeurs, publiez vos partitions !

Cours Arduino ce matin

Treffpunkt - Karlheinz Stockhausen - Musique intuitive