Aeris

Le latin aeris est le génitif pour aer, "air" et pour aes, "bronze," ou airain. Dans cette pièce, les résonances naturelles d'une cymbale sont soulignées par un système de feedback. Ces résonances métalliques se traduisent en vibrations de l'air, audibles.

Aeris se situe dans la tradition des pièces qui explorent le son du métal, comme Mikrophonie I.

Frederick Skiff, professeur de physique, explique comment la cymbale sonne comme un papillon se baladant dans un hyper-espace. La photo a été prise par Miranda Meyer le jour de la création du Concert Scientifique, le 27 octobre 2019.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Compositeurs, publiez vos partitions !

Composer pour le Sampo

Masse pétrie