Électro-musique de chambre : autour de Mantra

La quatrième session de mon cours Électro-musique de chambre était dédiée au classique Mantra de Karlheinz Stockhausen.

Cette composition pour deux pianos (avec modulateurs en anneau, crotales, woodblock, et plus) est un magnifique exemple de nouveaux paysages sonores dévoilés avec la musique électronique en temps réel. Cela nous rappelle également que l'utilisation artistique de traitements sonores en temps réel précède la technologie numérique.

Composer pour un instrument traditionnel et électronique en temps réel

Pendant la classe, les étudiants ont exploré des moments cruciaux de la composition. Dans Mantra, Stockhausen a trouvé de nombreuses connexions entre les propriétés acoustiques du piano et le processus de modulation en anneau.


Par exemple, au début, le modulateur du premier piano est réglé sur 220 Hz, la fréquence fondamentale du La3 répété dans la mélodie (formule musicale, pour utiliser le langage de Stockhausen). Avec ce réglage, le piano sonne presque naturel sur la note La3, et devient de plus en plus étrange quand on s'éloigne de cette note centrale.


Page 27 arrive une fascinante section au temps suspendu. Les pianistes jouent du piano et du modulateur en anneau avec un important espace pour leur interprétation personnelle.

Au cœur de cette classe d'électro-musique de chambre repose la connexion entre théorie et pratique : les étudiants ont improvisé en jouant à la fois de leur instrument et, en lieu de modulateur en anneau, la simulation logicielle Ringshifter, qui fait partie de Apple Mainstage (et Logic).

La partition et un enregistrement de Mantra sont disponibles au Stockhausen Verlag.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Compositeurs, publiez vos partitions !

Treffpunkt - Karlheinz Stockhausen - Musique intuitive

Science on Tap - Concert Scientifique