Hommage à Debussy avec clarinette contrebasse et électronique

Pendant l'automne 2009, j'étais un assistant d'enseignement pour le cours Musique de Chambre de Mozart à Ravel du professeur et pianiste Robert Levin.

Dans le plan du cours, Pr. Levin a inclut l'étude de la Sonate pour violoncelle et piano de Claude Debussy. Tout comme beaucoup d'étudiants, j'ai trouvé cette pièce rebelle magnifique. Donc, j'ai décidé de composer un hommage à Debussy pour le concert Hydra à Harvard - hiver 2009. J'ai intitulé cette nouvelle oeuvre pour clarinette contrebasse et électronique Electroclarinet 2. Cette composition est directement inspirée des second et troisième mouvements de la Sonate pour violoncelle et piano de Debussy.

Vidéo de Electroclarinet 2 sur youtube

Inspiré par Debussy

Debussy Sonata Cello Piano Annotated
Sonate pour violoncelle et piano
Premières pages de la partition de Debussy, avec mes annotations

La Sonate de violoncelle était et demeure une pièce musical très moderne. Dans le premier mouvement, vous pouvez entendre une juxtaposition modale de ré dorien / mi bémol que nous associerons plus tard au Kind of Blue de Miles Davis. Mais pour trouver des choix aussi aventureux que ceux présents dans les second et troisième mouvements, nous devons peut-être étudier la musique de l'artiste radical John Zorn et de ses amis de Naked City.

Electroclarinet 2 contrabass clarinet electronic
Electroclarinet 2 - Première page du manuscrit.
C'était aussi la partition que j'ai utilisée pour la première.

Micro-intervalles avec la clarinette contrebasse

Un micro-intervalle est un intervalle plus petit qu'un demi-ton. Quand les compositeurs utilisent des micro-intervalles, ils jouent avec des notes "entre" les touches blanches et noires du piano (enfin, avec un piano fluide, vous pouvez vraiment jouer des quarts de tons, ou des micro-intervalles, mais je parle ici d'un bon vieux piano bien tempéré).

Jouer des micro-intervalles est une technique très ancienne sur les instruments à vent, et les clarinetistes aiment généralement jouer de nombreux types de micro-intervalles. En transformant la sonate pour violoncelle en Electroclarinet 2, j'ai utilisé quelques possibilités micro-tonales de la clarinette contrebasse pour extrapoler à partir du son de Debussy. Voici quelques passages auxquels vous pouvez jeter un coup d'oeil à la fois sur la partition de Debussy annotée et sur mon manuscrit :

  • mesures 1 & 2 : micro-intervalles et quarts de tons. Les premières mesures sont une interprétation microtonale des premières mesures du violoncelle. Les micro-intervalles sont possibles sur la clarinette contrebasse, comme cela est possible sur toutes les clarinettes. Quand j'écris des micro-intervalles dans cette partition (y compris les quarts de tons), je ne demande pas une hauteur précise, mais plutôt une inflexion de hauteur et de timbre, obtenue principalement grâce à des doigtés alternatifs.
  • mesure 3 : trille microtonal. Simplement indiqué par "trill with D key" (trille avec la clé de ré). ré est la note la plus grave sur ma clarinette contrebasse Leblanc.
  • mesure 7 : acciacatura microtonale. J'ai ajouté des appogiatures brèves (acciacatura) au geste descendant staccato de Debussy.
  • mesure 30 : fast bisbigliando - many alternate fingerings (bisbigliando rapide - de nombreux doigtés alternatifs). Sur les harmoniques plus aigües, et les doigtés plus ouvers, le compositeur peut laisser plus de liberté à l'interprète. J'ai utilisé ici le terme bisbigliando dans le sens compris par le flûtiste Mario Caroli & le compositeur Salvatore Sciarrino. Je devrais certainement écrire fingered trill ou multiple trill ou fast timbre trill using many alternate fingerings. En effet, bisbigliando signifie littéralement "chuchoté", ce qui est vraiment l'opposé de ce que je recherche dans ce passage transitionnel.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Compositeurs, publiez vos partitions !

Composer pour le Sampo

Masse pétrie