De Bleu 2 a Bleu 3

Le 31 août, j'ai terminé la partition de Bleu 3, une composition pour clarinette, violon, violoncelle et piano.

Aujourd'hui, j'ai écrit des notes de programme:

J'ai composé Bleu 3 pendant l'été 2007. La pièce a été inspirée par le tryptique "Les trois bleu" de Juan Miró. Pour ce projet, j'ai adopté un processus de composition itératif mettant en jeu plusieurs de mes intérêts.
Tout d'abord, j'ai enregistré Bleu 1, une série de trois miniatures improvisées sur la clarinette basse, le cor de basset et la clarinette contrebasse, utilisant chacun des trois tableaux comme inspiration instantanée.
L'étape suivante a été une pièce de musique électronique intitulée Bleu 2. Tous les sons dans cette pièce résultent de transformations du fichier sonore de Bleu 1 à l'aide d'outils personnels de transformation spectrale.
Finalement, Bleu 3 est une transcription de Bleu 2 en un quatuor pour clarinette, violon, violoncelle et piano. Les huit sections de la pièce sont intitulées Cristal, Fouillis, Louange, Ange, Abîme, Danse, Arcs-en-ciel et Fureur.
Bleu 3 est un hommage à Olivier Messiaen et est dédié Bénédicte.

Transcription

Cette histoire est à propos de la transcription de Bleu 2. Pourquoi ne pas écouter en continuant la lecture?

"Composer, c'est choisir." dit mon ancien professeur Ivan Fedele. En traduisant la musique électronique pour des instruments acoustiques, j'ai fait de nombreux choix. Par exemple, les 5 harmonies utilisées dans la section Danse proviennent de la musique électronique de Bleu 2, de 6'20" à 6'50". Deux de mes choix ont été: premièrement, quelles notes j'ai utilisées parmi la grande quantité de partiels présents dans les sons électroniques; deuxièmement, de ne pas utiliser de microintervalles, mais d'écrire plutôt seulement des notes tempérées (en fait, j'ai utilisé un microintervalle dans la partie de clarinette, mesure 29, pour générer des battements avec le violon jouant presque à l'unisson). J'ai analysé les sons non seulement avec mes oreilles, mais aussi avec l'aide d'un piano et d'un programme très simple, fait maison dans l'environnement Max/MSP.
Voici les 5 champs harmoniques utilisés dans la section Danse:

Abîme

Comme vous l'avez peut-être remarqué, j'ai nommé les sections avec des mots tirés des titres des sections du Quatuor pour la fin du temps d'Olivier Messiaen. Je voulais avoir un abîme, en hommage à l'Abîme des Oiseaux de Messiean pour clarinette solo. Mais étant clarinettiste, j'"avais à" éviter la clarinette. Finalement, mon Abîme est un "solo" joué aux violon et violoncelle, deux instruments au lieu d'un, pour réaliser des lignes plus épaisses. De plus, le "solo" évolue sur un silence coloré par le piano jouant un discret ostinato. Comme pour les harmonies, les notes viennent de la section Abîme de Bleu 2.
Voici un extrait (correspondant au son ci-dessus entre 5'48" et 6'00") de Abîme, en versions manuscripte et finale.Cliquer pour aggrandir :

Bruit

La musique électronique utilise beaucoup la tension entre sons harmoniques, inharmoniques, et bruités. De façon similaire, cette pièce acoustique présente différentes qualités de sons, purement harmoniques, avec distorsion, jusqu'au bruit (presque-) blanc.
Pour atteindre cette richesse de timbres, j'ai largement fait usage de techniques "étendues" dans les quatre instruments. Cela a été l'occasion pour moi d'étudier un peu plus la musique de Henry Cowell et George Crumb, spécialement car c'est la première fois que je compose une partie précisément écrite pour le piano.
Par exemple, dans la section Ange, le pianiste presse fermement un verre ou une mug contre les cordes dans le piano, tout en jouant sur le clavier avec l'autre main. Cette technique est utilisée par George Crumb dans sa pièce pour piano solo Makrokosmos.

Une façon plus commune d'altérer le jeu traditionnel du piano est de jouer des clusters. Dans la section Fureur, la main droite joue des clusters, alors que la main gauche maintient une sorte de groove à la Keith Jarrett:

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Compositeurs, publiez vos partitions !

Composer pour le Sampo